Comment apprivoiser l’hiver au quotidien?

SÉRIE NORDICITÉ No1

Les professionnels de bc2 se penchent sur la question

Urbanistes, designers urbains, architectes paysagistes, biologistes, économistes, géographes et géomaticiens de bc2 se sont unis pour aborder cet enjeu qui nous touche de près.

Restez à l’affût des nouvelles thématiques au gré des saisons!

C’est infaillible, les premiers flocons nous rappellent les joies de l’hiver : le temps du carnaval, du ski et du patinage est arrivé! Mais rapidement, les corridors de vent, l’accumulation de glace sur les trottoirs et la sloche reviennent à l’assaut. Janvier n’est pas terminé et nous n’en pouvons déjà plus de l’hiver!

Et si la planification et l’aménagement pouvaient contribuer à maintenir l’enchantement initial? Créer des espaces où l’hiver au quotidien devient plus agréable est possible lorsque l’on choisit de le placer au centre de nos préoccupations.

Intégrer les particularités hivernales

Quel endroit présente l’hiver le plus rigoureux? Il est hasardeux de répondre, puisque plusieurs paramètres ont leur importance. Afin de développer une stratégie adaptée à la réalité d’un lieu, il importe d’en évaluer d’abord les particularités hivernales.

Tableau des températures moyennes pour Montréal, Oulu, Iqaluit, Copenhague, Holland
Canal Rideau à Ottawa
Patineurs sur le canal Rideau - Ottawa, Howard Sandler

Miser sur
ses atouts

Les villes tirent toujours plus largement parti de leurs atouts pour favoriser le quotidien hivernal de leurs résidants. Dès les années 1970, Ottawa aménage le canal Rideau en une patinoire de 7,8 km. Aujourd’hui de renommée internationale, elle est aussi fréquentée par les résidants.

Promouvoir la sensibilité hivernale en aménagement

Depuis les années 1980, des groupes de recherche et des réseaux de villes nordiques sont créés dans le monde afin de repenser l’adaptation des villes à l’hiver2. Dans les dernières années, Edmonton s’est distinguée au Canada par l’élaboration de sa stratégie de ville d’hiver « For the Love of Winter ». À quand un tel guide dans d’autres villes au Québec?

Boîte à idées

Principes de design urbain hivernal

Illustration des principes de design urbain hivernal

Rendre l’hiver convivial, sécuritaire et accessible

Pour les usagers vulnérables (personnes âgées, personnes à mobilité réduite, non-voyants, cyclistes, etc.), l’accumulation de neige ou de glace sur les trottoirs peut rapidement devenir source d’inquiétude. La mauvaise planification ou la gestion inadéquate du déneigement deviennent ainsi des facteurs d’exclusion sociale.

  • 1,5 M
    de personnes âgées de 65 ans et + au Québec3
  • 85 %
    des hospitalisations sont attribuables à des chutes chez les personnes âgées de 65 ans et +4
  • 50 %
    des chutes survenant à l’extérieur sont associées à la présence de neige ou de verglas sur le sol5
  • 0.06 %
    part modale du vélo dans les déplacements hivernaux à Montréal. En comparaison, ce chiffre s’élève à 12 % à Oulu, Finlande6

3 composantes
principales
d’une ville
d’hiver idéale

Selon Norman Pressman, professeur de planification urbaine et régionale à l’Université de Waterloo. (Brad Neumann, 2013)
  1. Espaces urbains microclimatiques de haute qualité
  2. Infrastructures qui répondent aux besoins hivernaux des groupes plus vulnérables
  3. Éducation : apprendre aux habitants à comprendre et à profiter de l'hiver

Quelques pratiques pour améliorer
l’accessibilité

  • Entrées charretières hors trottoir et intersections surélevées pour régulariser la surface dédiée aux déplacements piétonniers
  • Stratégie de déneigement qui priorise les usagers les plus vulnérables
Visualisation de la Place des Montréalaises
Place des Montréalaises | © Groupe BC2
  • Temps de traversée augmenté aux intersections en hiver
  • Réduction de la largeur des intersections à l’aide de saillies
  • Géométrie de rue et de drainage qui préviennent l’accumulation de sloche aux intersections

Innover pour apprivoiser l’hiver

  • Holland, Michigan 8 km de trottoirs chauffants pour empêcher la formation de glace et éliminer le besoin d’utiliser des agents de déglaçage
  • Iqaluit Installation de bollards lumineux pour guider les enfants dans la toundra à leur retour de l’école
  • Oulu Réseau de transport actif continu, protégé et déneigé en priorité pour promouvoir le vélo d’hiver
  • Copenhague Déneigement et déglaçage des trottoirs et pistes cyclables par balai rotatif et saumure pour prévenir la formation de glace
Déneigement d'une piste cyclable à Copenhague Déneigement d’une piste cyclable par un balai rotatif, Copenhague

Verdir l’hiver

Confort

Les conifères disposés au nord d’un aménagement atténuent le vent sans générer d’ombre. Vu leur feuillage persistant, ils deviennent des refuges pour les animaux durant la saison froide.


Un oiseau perché sur une branche d'arbre
Un arbre faisant de l'ombre sur la façade d'un bâtiment
Conifères comme arbres de rue, avenue Duluth © Groupe BC2

Plaisir

Les arbustes à fruits persistants et les plantes vivaces non rabattues à l’automne présentent un intérêt ornemental élevé en hiver et sont une source de nourriture pour les animaux.


1 Moyennes pour le mois de janvier. Source : NOAA / Worldwide Online

2 Marie-Hélène Roch, « Regard sur la nordicité et les stratégies de villes d’hiver durables », VRM, 24 janvier 2018

3 Institut de la statistique du Québec, 2017

4 Statistique Canada, 2014

5 Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, 2010

6 Vélo Québec, 2016 et Anders Swanson, 2016